Conception d'un vide sanitaire
     
 


LES DEMARCHES

Choix du terrain
Quel contrat
Permis de construire de A à Z

LE CHANTIER
Le terrassement
Le drainage
Les fondations
Le vide sanitaire
Les banches
La dalle et hourdis
Les murs
Le toit
Les tuiles
La façade
Remise en forme du terrain

L'INTERIEUR
L'intérieur

RECEPTION DES TRAVAUX
Bien contrôler

FINITION EXTERIEURE
Terrasse et jardin

LES DOSSIERS COMPLETS
Nos dossiers de A à Z
avec des exemples à télécharger

PLANS DE MAISONS
Nos exemples de plan

TRAVAUX PUBLICS
Pont préfabriqué Bonna Sabla

CONTACT
Par mail


Le vide sanitaire assure l'isolation de votre maison par rapport au sol.
Il est constitué généralement par un soubassement d'au moins 2 rangs de parpaings ou d'un béton banché hydrofugé.
Une arase étanche au mortier hydrofuge est posée pour éviter toute remontée d'humidité.
Par dessus, le plancher de votre maison est constitué de poutrelles en béton armé et de hourdis (entrevous) polystyrène surmontés d'une dalle de compression en béton armé d'un treillis soudé.
Afin d'assurer une bonne ventilation, le vide sanitaire est aéré par des claustras.

 

 




Vide sanitaire

Ci-contre, une vide sanitaire constitué de béton banché enduit d'une couche de bitume de fondation afin d'améliorer l'étanchéité de la structure.

 







Aération et passage de gaine

La hauteur du vide sanitaire permet de faire passer les aérations, gaines et autres évacuations de la construction.

 



Pose des poutrelles

Vient ensuite la pose des poutrelles précontaintes en béton sur lesquelles s'intercalent les hourdis (polystyrène,plastique,ciment...) .






Pose des hourdis (entrevous)

Le but des hourdis est double : maintenir la dalle au moment du coulage et isoler la maison dans le cas de polystyrène. Les hourdis plastiques seront choisis par rapport à la légèreté et la facilité de mise en place; les hourdis ciments en cas de construction d'un étage sous lequel se trouve un atelier, un garage... c'est à dire un lieu dans lequel la flamme (soudage à l'arc, brasage ..) et les chocs éventuels risquent d'abimer les hourdis.


Pose de planelle


Pour éviter un problème de fissuration et de bonne adhérence aux enduits de façade
, il est préférable de disposer une planelle béton sur le pourtour de la future dalle. En effet, par ce procédé, aucune différence de matériaux n'empêchera l'accroche de l'enduit et évitera le phénomène de cissaillement. (apparition de fissures)






Coffrage


Si le maçon n'utilise pas de planelle béton, il devra coffrer le pourtour de la dalle avec des banches bois ou métalliques.

   



Plusieurs types de banches

Pour coffrer une partie de mur, il existe deux grands types de banche : métallique ou bois. Dans les deux cas, une entretoise tient l'écartement à la dimension voulue. Après mise au niveau vertical, un système de vis ou de crochet tient les deux banches entre elles.



 
   




Comment sont fixées les banches métalliques ou bois

Une fois l'entretoise positionnée, les deux banches métalliques sont maintenues par les clips vissables sur les tiges "fers à béton". Photos ci-jointes.